Image
Image
Domaine de l'ArgensLe Paint horse EtalonSailliesPoulinièresNaissances2013First 2014He lush kaKohana 2015Haïwee 2016Ohanko Hakan Aranck Chogan 2017Aiyana 2018Hateya Mingan MincoPoulains à vendrePoulains vendusElevage et valorisationEthologieStagesConditionsInscriptionsPensionInstallationsTransportMaréchalerieKangalELEVAGE MP2 KANGALCHIOTS VENDUSCHIOTS A VENDRE
Le magazine du Domaine de l'Argens
CHEVAL HEBDO
Tel : 06 10 70 72 88 / 06 09 76 43 27
cachcccccccccccccccccccccccccce
Logo MP2 carré.jpg DSCN0841-01.jpg 20160526_195835-01.jpg
Le foin de Crau, un foin de renommée internationale...
Le "foin de Crau" est un fourrage complet, qui pousse en Provence dans la zone bien déterminée de la Crau.
C'est en 1997, que le Comité National des Produits Agroalimentaires de l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO), approuve un périmètre dans les Bouches du Rhone entre Arles et Salon de Provence, qui fera l'objet d'un document cartographié déposé dans les mairies des communes concernées:

Arles, Aureille, Eyguières, Fos-sur-Mer, Grans, Istres, Lamanon, Miramas, Mouriès, Saint-Martin-de-Crau, Salon-de-Provence.
Le "foin de Crau", doit provenir de prairies situées dans l'aire de production définie par ce périmètre.
Depuis 1997, une AOC est mise en place pour certaines exploitations, qui auront des controles annuels par le Comité du foin de Crau et l' INAO afin d'assurer la traçabilité.

Ce foin doit ses qualités uniques aux espèces végétales d'une grande diversité qui composent les prairies, mais également au sol enrichi par l'eau de la Durance chargée de limon et de matières minérales, ainsi qu'aux conditions climatiques. Tous ces éléments réunis en font un aliment d'exception, équilibré, appétant et nourrissant.
foin de crau
C'est au XVIème siècle qu'apparait le premier canal d'irrigation qui achemine les eaux de la Durance jusqu'en Crau. Depuis, de nombreux canaux, ainsi que des canaux secondaires sur plusieurs centaines de kilomètres assurent l'irrigation de la plaine de la Crau.
L'arrosage est essentiellement gravitaire, c'est à dire par submersion progressive des prairies pendant plusieurs heures, plusieurs fois à partir du 15 mars et jusqu'aux premières pluies d'automne. Cette submersion s'effectue par un débordement des filioles (raccordées aux canaux) qui bordent les parcelles, déposant dans les prairies le limon fertile et alimentant en même temps la nappe phréatique.

Cette irrigation sur un mélange de graminées et de légumineuses semées permet l'apparition spontanée d'autres plantes qui entreront quelques années après dans la composition des prairies naturelles et permanentes.
Entre Mai et Septembre, trois coupes sont récoltées, espacées au minimum de 40 jours et au maximum de 70 jours. Elles doivent être achevées respectivement avant le 31 Mai, avant le 25 Juillet et avant le 30 Septembre, sauf dérogation particulière donnée par les services de l'Institut National de l'Origine et de la Qualité.
Les deux premières coupes étant riches en graminées, et la troisième, plus feuillue, riche en légumineuses .
suivant